Ces commentaires n’ont pas été publiés car hors-sujet mais sont intéressants 🙂

  • LEON on Français, ARMEZ-VOUS… et je vous y aide!: “DIS MOI "LEON", QUI CROIS-TU ATTIRER POURACHETER DES ARMES AVEC UNE ADRESSE PROTONMAIL ? LES BONS GROS NAIFS ?Jan 1, 15:42
  • Alex Trémiste on Marre de la racaille pseudo-patriote!: “Article sponsorisé par la DGSI. Bouffon va !Jan 1, 15:27
  • Babazou on 2023, la fin de la chienlit: “Tu n'es qu'une poussière dans l'univers, prends de la hauteur tu verra que t'es vraiment ridicule...Déc 31, 20:09
  • Anonyme on 2023, la fin de la chienlit: “Creuse des trous et enterre ta connerieDéc 31, 20:05
  • Babazou on 2023, la fin de la chienlit: “Ton papa t'a sodomisé trop prêt du mur mon p'tit LeonDéc 31, 20:04
  • Davou Babazou on 2023, la fin de la chienlit: “Sans déc Léon, tu t'étonnes d'être censuré ? La vache, va t'acheter qq neurones, tu représente tout le pire dans l'humanité, un restant de giclé et encore j'insulte le foutre! Va te branler 2 ou 3 fois ça va te détendre, mais je pense que le suicide serait plus approprié.Déc 31, 20:02
  • fuckpoutine on 2023, la fin de la chienlit: “Je pense qu'il y d'autres voies que de souhaiter la victoire ce cette sous merde de putin. Ca sent le syndrome de Stochkolm ou à tout le moins un penchant marqué pour la collaboration à plein nez. (Vous croyez de toute façon parceque vous sucez poutine que c'est un brevet pour ne pas être irradié à mort ?) Comique, va.Déc 30, 21:09
  • GERO on En France, on bloque le site de Léon? On va rire!: “CONTACTS SUITE USA: BIDEN FAMILY HUNTER hbiden@senecaga.com bbiden@comcast.net JO PEDO L'USURPATEUR - A VERIFIER joe.biden@us.gov joseph.biden@us.gov LA RACAILLE DU CDC , NIH ET FDA anthony.fauci@nih.hhs.gov Duty station Bethesda MD 20892-2520 Mail stop 2520 Phone 301.496.2263 rochelle.walensky@cdc.gov.org director@cdc.gov rochelle.walensky@hhs.gov xavier.becerra@hhs.gov xavier.becerra@hhs.gov.org janet.woodcock@fda.hhs.gov LES CREATEURS DU BIO-WEAPON SARS-COV-2: Peter Daszak daszak@ecohealthalliance.org 212 380 4474Déc 30, 17:34
  • GERO on En France, on bloque le site de Léon? On va rire!: “CONTACTS VERIFIES SUITE CANADA: justin.trudeau@parl.gc.ca 80 Wellington Street Ottawa, ON K1A 0A2 https://pm.gc.ca/en/connect/contact 613-992-4211: HOC-CDC; Prime Minister; 91009-91009 TOUT LE MONDE PEUT LUI LAISSER UN MESSAGE PAR TELEPHONE OU SUR LE WEB NOUVELLE-COREE DU NORD: LE TRAVELO ARDERN: j.ardern@ministers.govt.nz – +64 4 817 8700 AUTRICHE LE PEDOPHILE SOCIALOPE van der bellen alexander.vanderbellen@hofburg.at Präsidentschaftskanzlei Ballhausplatz 1010 Wien +43 1 534 22-0 AUTRES RACLURES bundeskanzler@bka.gv.at wolfgang.sobotka@bka.gv.at karl.nehammer@bka.gv.atDéc 30, 17:33
  • GERONIMO on En France, on bloque le site de Léon? On va rire!: “MON CHER LEON, VOILA D'AUTRES ADRESSES (VERIFIEES): emmanuel.macron@elysee.fr laurent.fabius@conseil-constitutionnel.fr alain.juppe@conseil-constitutionnel.fr ET BIEN D'AUTRES POURRIS: christian.estrosi@ville-nice.fr c.estrosi@nicecotedazur.org patrick.pelloux@amuf.fr contact@olivier-veran.fr g.darmanin@interieur.gouv.fr LE NAIN VIOLEUR m.vogel@senat.fr insupportable conne DAVOS CLUB: chrystia.freeland@weforum.org klaus.schwab@weforum.org nicole.schwab@weforum.org (SA FILLE) nicole.schwab@weforum.org adrian.monck@weforum.org Tel. +41 79 615 1671 borge.brende@weforum.org ORGANISATION MONDIALE DE LA MORT: harrism@who.int 41 79 290 6688 jasarevict@who.int 41 793676214 41227915099 lindmeierch@who.int 41 22 79 1948 41 79 500 6552 chaibf@who.int 41 22 791 3228 Officer on duty 41 79 501 1346 Michael Ryan: ryanm@who.int A SUIVRE..Déc 30, 17:31
  • Anonyme on Français, ARMEZ-VOUS… et je vous y aide!: “et au lieu de me critiquer car moi la France je l'ai vraiment défendue enfin si l'on veut tu m'expliquais comment faire ce serait plus judicieux. plutôt de critiquer un qui en a bavé pendant qu'on te changeait tes couches culottesDéc 19, 16:14
  • abominos on J’accuse le peuple français!: “blablabla...blablabla...blablabla...Oct 20, 20:46
  • rbel on J’accuse le peuple français!: “bonsoir , la vie personnelle est personnelle , sans regarder autour de soi , si la vie de celles et ceux autour de soi nous semble anormale on la respecte mais en faisant différemment pour soi mème , la vie est courte , autant vivre la vie comme elle doit ètre vécue , bien vécue sans soumission difficile soit elle mais sans gène envers autrui pour vivre la sienne .Oct 19, 21:47
  • Dernier Mohican on Au pays des drouadlom on a le droit de la fermer!: “@Léon Cher Léon, ce n'est pas par mauvais esprit contre vous, car je me trouve bien d'accord avec vous sur l'essentiel pour la question de ce qu'on appelle ''le problème juif'' (à l'intention des censeurs qui nous lisent, je me permets cette expression puisque Sartre lui-même l'a utilisée dans son oeuvre). Mais je voudrais tempérer votre appréciation truculente sur les personnes arabes, qu'il serait faux et injuste de mettre toutes dans un même sac. Le divorce avec ces gens vient du choix des amis et des ennemis que nous nous faisons parmi eux. C'est un mauvais choix. Il y a parmi eux des gens de valeur aussi bien morale qu'intellectuelle. J'en ai connu, et si nous étions appelés dans un orocès, je pourrais donner des détails qui font réfléchir. Des gens qui ont aimé la même France que celle que nous aimons tous ici, qui l'ont sincèrement admirée, et qui regrettent amèrement l'échec de l'Algérie française. Qui se sont battus pour elle aussi, et ont donné leur sang sans arrière-pensée. Mais si je me bornais à rappeler ces évidences connues de tous les vrais patriotes, ça n'aurait pas suffi à justifier que j'intervienne suite à votre édito dans ce fil. Je voudrais donc ici m'attarder sur un cas qui fait mal, que je considère comme scandaleux. Celui de l'Irak. Le sort fait à Saddam Hussein a été une abomination. Laissons-là sa petite personne, qui n'a aucun intérêt en soi (comme pour Khadafi, d'ailleurs....). Parlons de sa politique. Il a envisagé son pays, l'Irak, en vrai patriote.Il voulait le projeter dans le monde moderne, sachant que le pétrole fossile n'est pas éternel, et se révoltant intérieurement contre l'accaparement impitoyable des richesses pétrolières irakiennes par la galaxie anglo-saxonne. Saddam avait pour son pays un programme de patriote épris de paix, de prospérité et de modernité. Il était sincèrement laïque, voulait éradiquer l'obscurantisme islamique religieux, en commençant par le séparer de l'Etat ; promouvoir la femme, l'instruire, et échanger le pétrole de son pays, , aussi abondant que celui d'Arabie saoudite, contre de la technologie nucléaire civile. De Gaulle avait initié une politique arabe complémentaire de celle-là suite à la Guerre des Six jours, quand il décréta l'embargo sur les armes à destination de tout belligérant et s'opposa au bruyant triomphalisme israélien en lui demandant un peu plus de retenue et de décence. L'idée de de Gaulle et des gaullistes intelligents était une coopération économique d'état à état, équitable et décidée, avec les pays pétroliers du Golfe. Pompidou, secondé efficacement par Michel Jobert, suivit ce chemin-là méthodiquement, après avoir osé une nouvelle politique avec la Libye (les 110 Mirages vendus à Khadafi.....) PETIT RETOUR EN ARRIEREr De longue date, le Koweit a été à la fois une pomme de discorde et un trait d'union entre les peuples irakien, ottoman et Koweitien. Le détail est bien exposé dans le lien ''Les relations entre l'Irak et le Koweït - Persée''. l'Etat irakien, à l'origine, aux tout débuts du vingtième siècle, fut arrêté dans ses actuelles frontières (à peu près....) par la seule Grande-Bretagne. Depuis les années 1940, l'Irak est un état bien délimité, le Koweit est un émirat héritier d'une histoire complexe mais moins doté qu'un véritable état. Pour résumer la situation réelle : 1) le Koweit est dominé par la nappe de pétrole, une des premières au monde, sut laquelle il est installé. Son territoire (environ 10 000km2, la taille du département français des Landes) est gorgé de pétrole, : quand on y cherche de l'eau, on tombe sur du pétrole. Les intérêts pétroliers du Koweit se confondent, dans la pratique, avec les intérêts britanniques. De leur côté, les britanniques se moquent éperdument des nations et des peuples, ils ne connaissent qu'un seul peuple, le leur, et qu'une seule nation, la leur. Ils ne sont guidés, dans toutes leurs pensées et actions, que par les intérêts britanniques. 2) Entre Irak et Koweit, des forces contraires coexistent, les unes qui poussent à l'union entre ces deux pays, et les autres à l'indépendance de chacun d'eux. Seul invariant : l'exclusivité accordée aux intérêts britanniques, qui consistent à 99,99 % en des intérêts pétroliers. FIN DU RETOUR EN ARRIERE La politique de Pompidou fut continuée par Jacques Chirac devenu premier ministre de Giscard. Il fut chargé de lancer une coopération d'Etat à Etat entre l'Irak et la France, sur des bases équitables permettant aux deux Etats de s'affranchir de l'accaparement britannique et US. Les réserves de pétrole irakien prouvées sont comparables à celles d'Arabie saoudite. On promut un échange équitable pétrole contre technologie nucléaires civile, ce qui convenait parfaitement à Saddam, qui savait que le pétrole fossile n'est pas éternel. En 1975, notre technologie nucléaire civile était déjà performante. Le marché fut fut profitable aux deux nations. La France construisit une centrale nucléaire clés en mains à Osirak, en plein milieu du grand désert central irakien. C'était un prototype donc sa puissance restait modeste (75 MW). Mais sa réussite était parfaite. Et nous recevions du pétrole irakien à des conditions avantageuses qui effaçaient presque les dégâts causés par la crise de 1973. C'était là une provocation insupportable pour l'univers anglo-saxon, qui dès lors n'eut q'un but unique obsessionnel : casser pour toujours cette coopération franco-irakienne intempestive, par n'importe quel moyen. Deux actions simultanées furent alors menées par les USA, qui débutèrent dès la remise aux irakiens des clés de l'usine d'Osirak. D'abord, un travail souterrain pour en arriver à une guerre majeure entre Iran et Irak .Cette guerre se déclencha en 1980 et dura huit ans, jusqu'en août 1988. Elle fut un désastre humain et économique sans nom. Les deux nations s'épuisèrent à mort, les massacres de civils et militaires furent du même ordre de grandeur que ceux de 14-18 entre allemands et français. C'est le seul conflit du 20ième siècle dans cette zone du monde qui conduisit à de telles pertes humaines, à côté desquelles les guéguerres israélo-arabes faisaient figure d'innocents petits jeux d'enfants ne se soldant que par d'infimes égratignures. L'Irak fut déclaré vainqueur, mais les deux nations en sortirent exsangues, en proie à des guerres civiles endémiques et un appauvrissement indicible. Adieu la prospérité mutuelle franco-irakienne tant espérée ! Rien ne fut fait pour cacher ce conflit aux masses européennes. Mais simultanément, une autre action fut menée dans une discrétion absolue, conçue par les USA et exécutée par les israéliens.= détruire la centrale d'Osirak. Les gens correctement informés savent qu'une centrale nucléaire moderne est faite pour résister à n'importe quel acte de guerre sans danger réel pour les populations (pas de possibilité de fuite radioactive et impossiblité physique que le coeur de la centrale se transforme en bombe A ou H. Ainsi dans le plus grand secret, alors que la guerre Iran-Irak occupait tous les médias du monde entier, la centrale nucléaire civile d'Osirak fut BOMBARDEE INTENSIVEMENT PAR LES ISRAELIENS, suite à une décision prise en commun avec les USA. Ce bombardement eut lieu en 1982. Au même moment où ces salopards de journalistes de France faisaient peur sur ordre aux masses d'une ignorance crasse en leur faisant croire aux dangers du nucléaire civil en cas de guerre, bien que sachant la vérité, pas un de ces journaleux ne pipa mot sur ce bombardement en règle de cette centrale nucléaire, qui rasa littéralement tout ce qui émergeait du sol dans cette centrale. Ces salauds d'écolos devaient se tordre de rire en pensant à toutes les augmentations du prix de l'électricité que les gogos allaient endurer stoïquement pour échapper, croyaient-ils, à des dangers imaginaires et supporter le remplacement des centrales nucléaires françaises irréprochables et hyperproductives par des horribles éoliennes de 200 m de haut dans lesquelles il faut souffler par temps calme, et qui de toutes façons ne produisent pas grand-chose, démolissent l'environnement, et seront obsolètes sans espoir de recyclage après tout au plus quinze ans de fonctionnement. (Il faut entre 1000 et 3000 éoliennes pour remplacer une seule centrale nucléaire.....). Malgré ces désastres, la coopération franco-Irakienne chancela mais ne rompit pas. Plus grave, certaines élites saoudiennes se laissaient tenter par l'idée de s'émanciper des USA et de l'Angleterrre, par des contrats d'état à Etat comme entre la France et l'Irak. Alors nos amis héréditaires anglo-saxons décidèrent d'en finir une bonne fois avec Saddam. La diplomatie US mit les bouchées doubles pour persuader Sadam de faire valoir ses droits à annexer le Koweit par la force. Saddam, déjà affaibli, se laissa piéger La cause de l'unité Koweit-Irak était juste et souhaitable, mais la méthode forte que Saddam utilisa sans méfiance était une lourde erreur, qui donnait aux USA un prétexte rêvé pour intervenir et défendre bec et ongles le Koweit contre la prétendue agression irakienne. Ce fut la première guerre des USA contre l'Irak, nommée ''tempête du Désert'', pour laquelle Bush, avec un cynisme glaçant, demanda la participation de tout l'Occident. A titre officieux, il fut question de se prémunir contre les prétendues ''armes de destruction massive'' que I'Irak n'a jamais eues ! Cette guerre scandaleuse cassa définitivement l'économie irakienne et amena le pays au bord de la famine, causant le mort prématurée de centaines de milliers d'enfants irakiens. En France, seul le Front National, à l'époque, dénonça ce scandale absolu. En particulier, Marine le Pen, par ses déclarations sans ambiguïté sur ces crimes, se montra courageuse, ce qui lui valut d'avaler des bols de crapauds chaque matin pendant des mois. Dans le reste de la classe politique, un seul sauva l'honneur français : Chevènement, qui démissionna, écoeuré, car il savait tout mieux que personne. Mais tout l'éventail politique français de l'époque, à part lui, fut unanime dans son soutien servile aux actions anglo-saxonnes, faisant semblant de croire à ces armes de destruction massive et se taisant sur les génocides d'enfants irakiens. C'est là que mourut définitivement la coopération franco-irakienne qui avait suscité tant d'espérances chez tant d'hommes de bonne volonté. A Paris, en 1991, ces événements s'accompagnèrent d'une sorte d'hystérie anti-arabe et pro-israélienne, beau résultat de la servilité et de la bassesse du personnel médiatique français, libre qu'il était de mentir effrontément à volonté en convaincant les masses. Des personnes qui se risquaient à critiquer cette ''tempête du désert'' se faisaient prendre à partie par des dizaines de gens inconnus sortis d'on ne sait où. israël avait raison en tout, les arabes c'était le diable en tout. Sadam était un monstre, il fallait applaudir à cette guerre soi-disant ''juste''. Des arabes authentiquement amis de la France, n'ayant rien à voir avec les voyous islamisés à mort de maintenant, ne comprenaient pas ce revirement français, dont les sales motivations crevaient pourtant les yeux des gens lucides. Ils étaient accablés et baissaient la tête, se gardant bien de dire quoi que ce soit par crainte de se faire lyncher. Ce n'est pas de ma part une hypothèse, c'est un témoignage certain, que je garantis. Intérieuremen, j'en aurais pleuré et je me disais ''aujourd'hui les irakiens de bonne volonté baissent la tête, se voient forcés de renoncer à leurs centrales nucléaires civiles, demain ce sera nous, c'est forcé !''. Et c'est bien ce qui se passe en ce moment : avec nos désastreuses éoliennes, qui seront fichues avant 2035 sans possibilité de recyclage, et qui ne produisent que des quantités ridicules d'électricité de mauvaise qualité, nous sommes obligés, par des forces étrangères auxquelles nous ne résistons même plus, de renoncer à notre technologie nucléaire civile, et de payer le courant quatre fois plus cher qu'il y a dix ans, et ce n'est pas fini ! c'est bel et bien notre tour de baisser la tête !Fév 21, 23:58
  • ColombaSOS-R on Livre « Al-Qaida en France »: “J'ai trouvé ça par inadvertance. Surtout n'hésitez pas à leur envoyer des mails et leur dire ce que vous en pensez. Et avec ça il y a des kons qui ouvrent leurs maisons et les accueillent. Ils vont se retrouver un jour avec leurs domiciles dévastés lorsqu'ils seront absents. Copié-collé : Les Éveillés et Paris d'Exil recherchent des hébergeurs en URGENCE pour mettre les mineurs exilés à l'abri du froid ⚠️⚠️ Nous recherchons une place sur un canapé, un matelas gonflable (que nous pouvons bien sûr fournir) ... pour une nuit ou plus ! Nous fournissons également les tickets de métro et le repas. Contactez-nous à l'adresse contact@leseveilles.fr et/ou partagez ! Restons éveillés.Fév 11, 21:46
  • Dernier Mohican on Alignons devant un mur les magistrats!: “@Léon dit : 09/FÉV/2019 À 17 H 12 MIN Eh bien vous m'en bouchez un coin avec votre dernière phrase ! j'avoue que je ne m'y attendais pas ! le mot ''congruence'' ne sert à rien par lui-même (je dis ça parce que certains s'en gargarisent pour faire savant), mais la chose, elle, oui, c'est le petit secret de cet exercice, rappelons-le, du niveau ''certificat d'études primaires'' de 1900. Sans employer le mot ''congruence'', il suffit de dire qu'on va raisonner sur les restes des divisions par 7. (le mot ''division signifie ici la bonne vieille division euclidienne des entiers positifs ou nuls, connue depuis au moins 2000 ans). Supposons A divisible par 7. Alors A^2 est divisible par 7^2=49 donc par 7, et par différence, B^2 est divisible par 7. Comme 7 est premier, B est aussi divisible par 7. De même, si B est divisible par 7, alors A est aussi divisible par 7. Le seul cas moins évident est celui où aucun des deux nombres A et B n'est divisible par 7. Plaçons-nous dans ce cas. Dans la suite, on remplace tout nombre entier par le reste de sa division par 7. Les seuls restes possibles sont 1,2,3,4,5,6. Les seuls restes possibles pour chacun des nombres A^2 et B^2 sont 1,2,4 (la liste des carrés de 1,2,3,4,5 et 6 modulo 7 ne comprend que 1,2 et 4). On en déduit immédiatement que les seuls restes possibles pour A^2+B^2 sont 1,2,3,4,5 et 6, donc A^2+B^2 n'est jamais divisible par 7. Donc lorsque A^2+B^2 est divisible par 7, forcément l'un des deux nombres A et B est divisible par 7 et comme nous l'avons vu ci-dessus, l'autre l'est aussi. Cette solution limpide et simplissime montre qu'on pouvait poser cette question au certif'', pourvu qu'on ait bien expliqué les propriétés les plus élémentaires des nombres entiers premiers. Cependant de nos jours, on a une solution plus rapide mais ''savante'', que voici : on raisonne dans le corps Z/7Z. Soit a et b respectivement les images naturelles de A et B dans ce corps. Si A et B sont tous deux non divisibles par 7, alors a et b sont non nuls dans ce cops, et on a a^2+b^2=0, donc, en posant q=a/b, on a q^2=-1=6. Or dans ce corps, les seuls carrés parfaits non nuls sont 1,2 et 4 comme on l'a vu plus haut, donc il ne peut exister aucun élément de ce corps dont le carré soit -1=6. On est donc forcément dans le cas où l'un des nombres A et B est divisible par 7, ce qui ramène au premier cas trivial examiné au départ. On remarquera que la solution savante n'est pas moins longue à rédiger que la solution''élémentaire'', et de surcroît, est très loin d'avoir son élégante et souveraine simplicité. Ce petit exercice donnait donc aux petits élèves de 1900 le goût des raisonnements élégants, simples et clairs, goût qui s'est aujourd'hui complètement perdu car jamais la cuistrification ne s'est aussi bien portée que de nos jours ! spécialement chez les médiocres à barbichette qui fument des joints pendant les récrés (voyez leur langage ampoulé ridicule pour enseigner la grammaire ! dommage que Coluche ne soit plus là pour les singer !).Fév 9, 20:01
  • Dernier Mohican on Après avoir trahi son père, elle trahit (encore) ses électeurs: “@Povbête 21/JAN/2019 À 14 H 19 MIN Vous n'avez donc jamais lu le 'Notre Père'' officiel depuis Vatican II ? Il se termine par '' (......) et ne nous soumets pas à la tentation''. Votre correction fausse démontre donc que je 'nai dit que la vérité exprimée dans les prières officielles de l'Eglise catholique actuelle. Certains croyants moins aveugles que d'autres ont remarqué ce sadisme de Dieu,qui ressort parfaitement du texte oecuménique latin. L'Eglise antérieure à Vatican II avait remarqué cette horreur et avait modifié le texte latin, par terminer la prière par : ''Et ne nous laissez pas succomber à la tentation'' (notez bien qu'ils ne tutoyaient pas Die). Mais en 1966, Vatican II a changé le texte pour rendre ''exactement'' le texte latin, qui fait de Dieu unsadiquu. Ce n'est que le 3 décembre 2017 que la prière se termine comme avant 1966, mais en tutoyant Dieu, seule différence. Voici un copié-collé de ce qu'on trouve dans Wikipédia, dans un article très complet sur le sujet. Original grec Translittération Prononciation liturgique Traduction latine Traduction « œcuménique » καὶ μὴ εἰσενέγκῃς ἡμᾶς εἰς πειρασμόν, kaì mề eisenégkêis hêmâs eis peirasmón, kai mi issénènguis imas is pirasmone, et ne nos inducas in tentationem Et ne nous soumets pas à la tentation à partir de 3 décembre 2017 : Et ne nous laisse pas entrer en tentation34 En latin, la formule « Et ne nos inducas in tentationem » signifie littéralement : « Et ne nous induis pas en tentation. » La phrase était traduite de manière variée : « ne nous soumets pas à l’épreuve » pour les orthodoxes, « ne nous laissez pas succomber à la tentation » dans la traduction traditionnelle. DEBUT EXTRAIT TEXTE WIKIPEDIA La traduction de cette formule dans la liturgie par « ne nous soumets pas à la tentation » est un sujet de débat chez certains catholiques depuis le dernier concile35 et la traduction liturgique officielle à laquelle il a conduit. La traduction latine est une traduction littérale du grec : inducas, comme εἰσενέγκῃς, veut dire « conduire dans, faire entrer », donc littéralement « Ne nous fais pas entrer dans la tentation ». De ce point de vue, la formule œcuménique est donc une traduction correcte. FIN EXTRAIT Ul n'a fallu que 31 ans pou que l'Eglise revienne à une traduction moins conne. Pendant 31 ans, il fallait donc terminer cette prière, un des textes les plus lus et écrits au monde, par : ''et nous nous soumets pas à la tentation'' Mais je vois que les incroyants comme moi sont plus curieux que les croyants qui croiraient commettre un péché mortel en examinant de près les textes dits ''sacrés''.Jan 21, 19:58
  • Anonyme on Du jamais vu en francarabia: Attaque d’hélicos contre les GJ: “Le Traité d'Aix-la-Chapelle : nouvelle trahison de la nation https://www.youtube.com/watch?v=tZvJcTig1KgJan 14, 23:54
  • Dernier Mohican on Racaille manouche: Ultimatum au gouvernement [+Sondage]: “@Léon dit : 12/JAN/2019 À 5 H 37 MIN Bonjour, j'avais répondu à votre message cité pour expliquer que non, je ne raisonne pas comme il y trente ans, qu'il y a en France plus de patriotes que vous n'indiquez, que je ne suis prisonnier de rien du tout, que la comparaison entre la France et la Russie n'est pas fondée, que je ne suis pas ''désespéré'', mais seulement contrarié, de la descente en flammes de Fillon, que je ne m'accroche aux basques d'aucun politicien, que si, il y a une gauche et quasiment pas de droite, et que je persistais à soutenir que non, l'idée qu'il faut des flots de sang pour que les français ''comprennent'' n'est pas une bonne idée, que ce qu'il faut, c'est travailler pour déjouer les censures sans violence. La violence ne peut amener rien de bon. Mon texte semble avoir été refusé, dont acte, mais par ce présent message, je voudrais m'assurer qu'il était bien parvenu au webmestre. Et surtout, je ne voudrais pas que les lecteurs croient que j'accepte les critiques auxquelles je répondais m'ont fait changer d'avis. Ce texte que j'avais envoyé, je n'en retire pas une ligne. Je sais d'avance que ce texte m'aurait valu les basses insultes habituelles de certains lecteurs qui ne manquent jamais, chaque fois que j'écris ici ce que je pense, de me traiter de pédant sans coeur égoïste auteur de'' logorrhées'' qui assomment les lecteurs avec de longs textes dans lesquels je ne dis rien monsieur'' je sais tout'' qui confond science diffuse et science infuse prétentieux qui méprise les gens pauvre type qui confond mémoire et intelligence, ce qui m'amène à ''régurgiter des textes auxquels je ne comprends rien et qui ne sont que des vomissures'' ........je n'en finirais pas de citer les messages de haine gratuite publiés contre moi dans ce site,, alors que comme chacun peut le vérifier, jamais je ne me permets d'attaquer un lecteur de cette façon grossière et basse. Je n'écris que des textes factuels qui contiennent des idées générales dont je souhaiterais qu'il soit débattu. Ceux qui sembleraient souhaiter un tel débat sont minoritaires. Neuf fois sur dix, ce que j'écris ou suscite ces insultes méprisantes ou n'entraîne aucun réaction., comme si je n'avais rien écrit. Cela m'ennuierait que les lecteurs s'imaginent que j'accepte tout cela, c'est pourquoi j'avais écrit ce texte. JE NE QUEMANDE NULLEMENT QUE CE TEXTE SOIT PUBLIE, MAIS JE SOUHAITERAIS QUE LES LECTEURS SACHENT QU'IL EXISTE, A ETE ENVOYE ET REFUSE. JE NE DEMANDE NULLEMENT QUE VOUS CHANGIEZ DE POINT DE VUE, MAIS JE TIENS À CE QUE LES LECTEURS SACHENT QUE JE N;ACCEPTE RIEN DE CE QUE VOUS AVEZ ECRIT DE MOI DANS LE MESSAGE AUQUEL JE REPONDS EN CE MOMENT. EN PARTICULIER,JE REPETE ET JE REPETERAI CONSTAMMENT QUE CONTRAIREMENT A VOUS,JE PENSE QUE LA VIOLENCE NE MENERA A RIEN. JE VOUS DISAIS DANS MON TEXTE QUE CEUX QUI TIENNENT LE POUVOIR EN CE MOMENT N'ONT PAS EU BESOIN DE FAIRE COULER LE SANG ''A FLOTS'' POUR GAGNER PAR GRAND CHELEM. A NOTRE EPOQUE, IL FAUT SE BATTRE AVEC LE CERVEAU, LE VRAI COMBAT DOIT SE SITUER SUR LE FRONT DE LA LIBERTE D'EXPRESSION, ET POUR CELA IL FAUT FAIRE DES PROGRES DECISIFS DANS LA TECHNOLOGIE DE LA COMMUNICATION. LE GENIE FRANCAIS QUI A ANT DONNE AU MONDE SERAIT-IL MORT ? LA VIOLENCE PHYSIQUE A FAIT DEPUIS BIEN LONGTEMPS LES PREUVES DE SON INANITE. PLUS QUE JAMAIS, JE ME SITUE DANS LA MEME LIGNE DE PENSEE QUE LA CHANSON DE BRASSENS DONT J'AI REPRODUIT LES DEUX DERNIERS COUPLETS (''MOURIR POUR DES IDEES'').Jan 14, 16:15
  • Retouraubercail on Les fiottes manouches ont montré le néant dans leur caleçon!: “@ Povbête Ces cathos ne sont pas des intégristes. Ils sont tout simplement traditionalistes comme l'était l'Église du temps de Don Camillo avant que la franc-maçonnerie ne l'infiltre depuis Vatican II. Tous les Papes successifs depuis lors sont des traîtres au catholicisme, sauf Benoit XVI à qui l'on a recommandé de démissionner pour nous fourguer Le "François" ami de macron et adepte du pacte de Marrakech qui bassine ses ouailles du bien fondé des migrants comme un progrès social et une richesse culturelle. (voir vidéo ci-dessous à partir de 6mn55. Écoutez bien le lavage de cerveaux et les gros plans de caméra pour bien faire rentrer ça dans les crânes. A gerber ! Là on sent la traîtrise... ) Ces cathos en question sont taxés "d'intégristes" au même titre que le patriote est qualifié de facho. C'est la technique des gauchos fran mac pour diaboliser. Mgr Lefebvre avait bien vu venir la chose et il fût aussitôt mis à l'index et devenu l'"intégriste" à éliminer absolument. Lui, n'était pas un vendu ! Il n'y a pas un seul dimanche où l'on entend pas le curé dire: les migrants par ci, les migrants par là. Il va même dans ma paroisse jusqu'à demander des bénévoles pour "alphabétiser" les migrants. Je n'y vais d'ailleurs plus ! Je vais chez les tradis. Cette Église est foutue, et se rend complice du Grand Remplacement. https://www.youtube.com/watch?v=KW-iXRE7-XY&t=1006sJan 13, 22:53