Gestapo macronesque contre melons+gauchistes

Intéressant spectacle aujourd’hui à Paris où les milices de Macron sont aux prises avec la racaille gauchiste à laquelle s’est jointe la vermine immigrée. Les amours de Drouet y sont sans doute pour quelque chose… Et donc la racaille revient à ses objectifs premiers: Piller et saccager! Magasins, banques, restaurants, tout y passe, pas de quartier, « les riches » doivent payer! Les revendications des « gilets jaunes » d’origine sont maintenant complètement oubliées, ne reste que les slogans gauchistes contre « les banksters », « les riches », « les bourges » etc etc. Et donc les pillages des bandes de nègres et de melons, eux n’ont pas besoin de slogan autre que « nique la france »!

Tout ceci est excellent… pour Macron bien sûr, qui va bien finir par rallier à lui la majorite des moutons français dont la « révolte » n’aura été que très éphémère! A se demander si les GJ aujourd’hui ne sont pas manipulés directement par l’Elysée!

Pour bien faire il faudrait tout de même quelques morts « directs », pas simplement une vieille dame tuée par une grenade ou un pavé, non non! Plus directement, un flic tué par balle ou une vermine bien gaucharde et de préférence nègre, tuée par une balle de défense en pleine poire! Ca permettrait de faire monter la sauce et qui sait, de faire peut-être déraper les plans bien calculés de Melenchon qui va droit à une nomination de ministre.

Mais ne comptons pas trop sur un tel dérapage, à moins que des Patriotes, des vrais, ne décident d’interrompre ce spectacle grand-guignolesque actuel en tirant dans le tas et en espérant une riposte armée. Mais tout devient de plus en plus illusoire, et on se retrouve actuellement dans un système bien connu où la racaille gaucharde manifeste et casse tout. Seule nouveauté, les bandes de négros et melons qui s’y associent. Ceci n’a jamais rien donné, aucun gouvernement n’a été renversé avec ces pitreries là.

Il faut donc bien entendu garder ces distances avec les clowns que sont les GJ actuellement, et continuer à préparer ses défenses sur un plan plus personnel. Car la situation reste sur la même pente descendante, les hordes de melons se frottent les mains en voyant la débandade actuelle du gouvernement. Tout s’annonce bien pour eux, tenons-nous prêts!

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié apres contrôle.



14 Commentaires

  1. Quand tu allume un incendie volontaire dans plusieurs direction , faut avoir les lances à dispositions et en plusieurs nombreux pour les éteindre, ainsi que le personnel,et la patafiole macronienne tel Néron regarde de son palais Paris brule t’il.les racailles téléguidés par lse gauchiasses qui sème la merde que l’odeur envahisse francarabia.Un qui ce marre de voir ce merdier Trumpette un qui nous refourre les racailles avec mousmés au nom des droits de l’homme le terreau vermine donc la puanteur couvre le territoire petit à petit .Le monde à les yeux rivés sur cette colonie qui est devenue un dépotoir à ciel ouvert de détritus negros-arabesques. Alors les collabos les connards du bien vivres ensembles cocus et contents là bandes d’imbéciles dons le manque de vaseline va faire mal

  2. Ces casseurs n’ont rien à voir avec la manifestation populaire spontanée du 17 novembre dernier.
    Les revendications ont depuis bien longtemps fait fuir les GJ du premier jour.
    Et nous entrons dans la phase où les GJ gauchisés vont faire monter Macron dans l’opinion publique.
    Vous voulez des morts, moi pas, parce que cela ne changera pas grand chose à la situation ou au contraire si, les vagues de violences que cela générerait, feraient de Castaner et Macron les protecteurs du pays, leur donnant un regain de légitimité et carte blanche pour poursuivre le massacre de la France.
    Les GJ du 17 novembre étaient une alarme qui auraient du amener le gouvernement à infléchir sa politique or il n’en fut rien, un vague cadeau d’une dizaine de milliards qui ne résolvent nullement la situation des travailleurs pauvres et des retraités. 20% des prélèvements servent à faire fonctionner l’état, 80% servent aux politiques socialistes et environnementales. Il est clair que les revendications émanant des « représentants » des GJ n’incitent pas le gouvernement à tailler dans ces 80% de dépenses sociétales puisque les GJ en veulent plus. La fiscalité qui étrangle les français les plus modestes ne baissera pas, pire de nouvelles taxes vont surgir pour continuer à accroitre ces dépenses. Quant aux 20% de dépenses régaliennes, elles ne peuvent être baissées, elles ont déjà été tellement rognées que nous sommes déjà à l’os.
    Nous sommes dans une impasse. Il y a tout lieu de parier que Macron va engranger les bénéfices de son intransigeance vis à vis des français les plus modestes, augmenter les dépenses redistributives par des taxes et des dettes, poursuivre sa transition écologique financée par plus de taxes, de dettes et désormais de faillite d’entreprises par pure idéologie (destruction de le filière diesel en France par exemple) jusqu’à ce qu’une nouvelle explosion sociale de type gilets jaunes ne jettent à nouveau des centaines de milliers de français dans les rues, à la rentrée peut être ou lors de la prochaine hausse des prix des carburants pour cause de hausse du pétrole ou … parce que Macron n’aura toujours rien compris à la situation. Les travailleurs pauvres et les retraités modestes soutiennent certes le socialisme d’état mais ils paient pour sans en être réellement bénéficiaires. Les représentants des GJ n’en sont pas conscients et le gouvernement se comporte comme s’il n’en était pas conscient. Tout cela finira très mal, faute de volonté, de part et d’autre, de sortir de la logique d’état nounou.

  3. Les « lideurs » n’ont pas appelé a manifester dans le calme avec comme point de rassemblement Paris. Il était donc certain que de nombreux casseurs allait si rendre. Le gouvernement qui veut lutter contre eux avec notamment une loi n’a rien fait pour éviter ça. Ils ont tout fais pour que ça dégénère. Ils ont déjà auparavant fais des contrôles systématiques a l’autoroute, bloquer des quartiers, des gardes a vue…
    Ça ce voit aussi très bien quand certains gugusses donnent des coup de poing dans les vitres blindées des car de crs, aucune réaction alors qu’ils étaient assez nombreux pour attraper 2/3 cagoulés.
    Maintenant ils pourront dire la haine, la violence, les cagoulés, les pauvres commerçants…
    Donc les gilets jaunes appelleront au calme et les lbd pourront eborgner d’autres personnes

  4. Pas directement dans le sujet de l’article au niveau des manifs, mais tout de même en rapport avec la situation actuelle. Très intéressant.
    [XXX]

    • Si vous croyez qu’on va ICI faire de la pub pour des reportages faits par Al-Jazira (propriété du Quatar), vous avez un problème sérieux… Lien viré!

  5. Bien vu Léon ! nos merdias de chiotte n’ont même plus le culot d’associer l’extrème-droite aux casseurs tant il est évident que ce sont pour la tête (si on peut parler de tête) des antifas sauce coupat-bernanos, petits cons haino-prétentieux imbus d’eux-même et, pour les jambes, des racailles de cité dont l’activité cérébrale tient au mieux en une phrase : one two three viva l’algérie … voilà le mal français qu’il faut éradiquer !

  6. Je pense que, qu’elle que soit la configuration, que tout est contre-productif pour Macron. Enfin, ce que j’en dis, nous verrons bien, mais j’ai l’impression que c’est cuit pour ce PD. Je me demande même si l’élection de 2022 aura lieu, je vois bien une architecture de style Dubrovnik, renaissance 1992. Affaire à suivre, mais tenons-nous prêts.

  7. Bonsoir aux patriotes.
    Dans ce merdier il y a du positif.
    Les voyous, les casseurs, les racailles sont clairement désignés, par les merdiats,comme appartenant à l’ultra gauche, anarchistes et marxistes de tous poils.
    J’ai essayé de bien suivre les infos aujourd’hui et à aucun moment il n’a été question de l’extrême droite ou des identitaires. De toute façon tout le monde a pu voir les drapeaux noirs, les slogans gauchistes et l’allure des casseurs. Tout ça c’est bon pour nous. Voila pourquoi je pense que c’est positif.
    Autre satisfaction, ce sont les boutiques de luxe qui ont dérouillées, vous savez… Celles tenues par les biens pensant de la gauche caviar qui se croyaient à l’abri dans leurs beaux quartiers.
    Ces gens là qui soutenaient le pouvoir vont dorénavant exiger un peu plus de considération de la part du dit pouvoir qui ne sait pas protéger leurs biens. Les hyènes vont se bouffer le nez entre elles…ça promet de belles rigolades!
    Il y a fort à parier que ces manifs seront de plus en plus violentes les samedis et ce jusqu’aux Européennes, la aussi c’est bon pour nous, patriotes.
    Et puis… rêvons un peu: Comme le souligne Léon, un ou deux morts coté casseurs et ce sera l’embrasement général qui avec un peu de chance débouchera sur une vraie révolution populaire.
    Hauts les cœurs les amis, rien n’est perdu, au contraire, les événements jouent en notre faveur.
    Je ne sais plus qui disait:  » En politique le désespoir est une sottise absolue.  »

    Bonne soirée à tous.

  8. Ils scandent leur slogan « anti anti anti-capitaliste » mais par ailleurs ils réclament plus de fric.

    Où est la logique ?

    Je ne voudrais pas être restaurateur/trice dans le quartier des Champs Elysées, ni commerçante.

    Ils cassent tout, ils pillent, ils crament… Aujourd’hui même le Fouquet’s y est passé.

    Tant que ça ne leur appartient pas… Ils s’en tapent.
    Des destructeurs.

    On n’a plus de Gaulle ni Massu à Berlin.

    Il faudrait leur envoyer les chars.

    Gilets jaunes, agents provocateurs, anarchistes, nihilistes, racailles de banlieue ou d’ailleurs… Tous à mettre dans le même sac. Ils font partie de la même mouvance.

    Reste à parier qu’ils ont tous voté contre Le Pen en y allant en rangs serrés.

    Ils sont tous partie intégrante du système de la sur-consommation.

    Je hais Macron, Philippe mousse au chocolat, Castaner, Griveaux, la vieille Trognasse et toute leur clique.

    Les électeurs les ont voulus. Qu’ils assument !

  9. j’y crois pas une seule seconde… merluche 1er ministre?? jamais de la vie. il fout la trouille aux gens même aux plus radicaux qui le pensent « gaga ». les samedis sont devenus un rite…. tout ce qui pourra être « manifesté  » les bouchers, les serruriers, les étudiants, les poubelleurs, les jeanfoutres ect……… le sera maintenant le samedi. donc même pas peur. par contre, le noyaux dur des antifa, et autres mercenaires a la solde des lci, et des pays du nord, eux ils continueront, soit parcequ’ils sont payés, soit parcequ’ils s’éclatent, ou les deux.

    donc, on en prendra l’habitude, puis viendront, en AVRIL, les étudiants, lycéens, flânant tard dans les rues le soir!! et la ça pourra être le point de bascule. comme dirait l’autre cela ouvre le champ des possibles, a condition, qu’il y ait en amont des gens aimant leur patrie qui se préparent. car en l’état actuel du bordel, ya vraiment dégun, et c’est bien triste, mais pas étonnant.

    • Pas de saison d’ouverture, toute l’année, pas de choix de munitions imposées, de jour comme de nuit, pièges autorisés et recomlandés, à l’affût, à la palombière avec une burkée au bout d’une corde.

  10. qui ne casse rien n’obtient rien !! Cette bande de débiles (élus par de GROS débiles) et Castaner le baiseur fou en tête, n’ont rien à foutre de gens qui marchent dans Paris, faut de la casse ou du mort ! Malheureusement, la casse ou les morts leur servent aussi à dézinguer le mouvement. En mettant la violence en avant ils font « oublier » les revendications premières de ce mouvement social en les passant sous silence et c’est tellement facile avec ce peuple de crétins que sont les Français. Lamentable ! Reste au ski macron, prends tous les tire-fesses de la station on sait que tu aimes ça…. Tu crains rien avec tous ces conneaux de France et de Navarre.